Dans la série, si madame Michu arrive à sécuriser sa connexion Internet je veux bien manger mon chapeau (qu'il va falloir que je récupère un jour), je vous présente la toute dernière faille de sécurité touchant une toute petite boite : Twitter... Après le petit social engineering dont a été victime la startup, qui n'a plus de startup que le nom, Twitter va à nouveau défrayer la chronique à cause d'une faille de sécurité exposant tous ses utilisateurs : une injection XSS toute bête à exploiter. L More